https://evenements.uqam.ca

http://www.uqam.ca/|logo_uqam_couleur-blanc.svg|UQAM, Université du Québec à Montréal|38



UQÀM|uqam|http://www.uqam.ca/

Calendrier des événements


Recherche


evenements@uqam.ca


Exposition «Carolyne Scenna. Je suis la pire à ce que je fais le mieux et pour ce don je me sens bénie» à la Galerie de l’UQAM

La Galerie de l’UQAM présente Je suis la pire à ce que je fais le mieux et pour ce don je me sens bénie de Carolyne Scenna, finissante à la maîtrise en arts visuels et médiatiques de l’UQAM. L’exposition inaugure une installation où l’artiste recompose et revisite de manière obsessive ses archives photographiques. Un espace délimité par des rideaux de velours blanc, des projections vidéo lo-fi et une maquette de volcan forment un parcours où les spectateurs sont invités, grâce à divers dispositifs de projection, à découvrir un assemblage d’images hybrides.

L’exposition
La locution « Je suis la pire à ce que je fais le mieux et pour ce don je me sens bénie » est tirée d’un couplet de la chanson du groupe Nirvana Smells Like Teen Spirit, succès emblématique du début des années 1990. À première vue, les paroles s’apparentent à une accumulation contradictoire d’images étranges et familières qui n’offre pas de sens évident. Devenue presque instantanément symbole mythique d’une génération, la chanson est aujourd’hui le reflet d’une réalité confuse : adolescence et notoriété y conversent et convergent de sorte qu’elles deviennent indistinctes. Pour Carolyne Scenna, ce magma émergeant de la récupération de productions culturelles par la culture de masse fait image. L’artiste s’approprie la métaphore adolescente pour son potentiel subversif et rejette au passage toute volonté de bien faire les choses.

L’exposition met en scène un mixtape visuel composé de fondus enchaînés, de photomontages en superposition et de leur mise en abîme dans l’espace. Animations réalisées grâce à de nombreuses captures d’écran d’ordinateur, les séquences projetées sur les différentes surfaces dans la galerie explorent la nature construite des situations et des environnements que l’artiste documente et accumule. Il se dégage de ce processus un détachement engagé du réel, une dématérialisation à partir de laquelle l’artiste met à l’épreuve la précarité inhérente à la fabrication d’images et leur prééminence dans la vie courante.

Exposition «Carolyne Scenna. Je suis la pire à ce que je fais le mieux et pour ce don je me sens bénie» à la Galerie de l’UQAM

Date / heure

 à 

Lieu

J-R120
1400, rue Berri , Salle J-R120
Montréal (QC) Canada  H2L 4E3

Prix

Entrée libre

Contact

514 987-6150
Site Web

Sauvegarder

  • Google Agenda
  • Yahoo
  • iCal
  • Imprimer
Consulté 66 fois   ·   Modifier
Retour en haut de page