• Conférence

«Crime-terror nexus» dans l’espace sahélo-saharien: mythes, réalités et conséquences

Le concept de « crime-terror nexus » connait un véritable succès au sein de la littérature académique traitant du terrorisme et de la criminalité organisée. Ce thème est également en vogue parmi les organisations internationales tel que l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime (UNODC), les gouvernements et les puissantes étrangères engagées dans l’espace sahélo-saharien. Le rapprochement conceptuel entre criminalité et terrorisme a non seulement ouvert la voie à des généralisations théoriques et empiriques sur les relations complexes entre réseaux criminels et groupes terroristes, il a également justifié des pratiques sécuritaires qui tendent à amalgamer les deux phénomènes.

Cette midi-conférence de Raouf Farrah et Adib Bencherif  offrira un éclairage sur les liens entre criminalité et terrorisme dans l’espace sahélo-saharien. elle vise à explorer les apports et les limites du concept de « crime-terror nexus » dans le contexte régional; à mieux circonscrire les relations entretenues entre les acteurs du terrorisme et de la criminalité organisée, et ce par le prisme des réalités locales (Grégoire et Bourgeot, 2011); et à brosser le tableau des programmes de lutte contre le terrorisme et la criminalité organisée en cours (G5 Sahel, MINUSMA, Opération Barkhane). Les deux conférenciers croiseront leurs terrains de recherche respectifs, en l’occurrence l’extrême sud de l’Algérie dans le cas de Raouf Farrah et le Mali et le Niger dans le cas d’Adib Bencherif. Au vu de la sensibilité du sujet et de la difficulté à collecter des données sur les groupes terroristes et les réseaux criminels, les conférenciers présenteront également la méthodologie à partir de laquelle ils ont basé leurs recherches.

Raouf Farrah est analyste en chef Afrique chez SecDev, un groupe d’analyse de risques basé à Ottawa. Il est également consultant et Fellow à la Global Initiative against Transnational Organized Crime (GITOC), un think tank qui fait des recherches sur la criminalité transnationale organisée. Raouf Farrah a publié plusieurs séries de rapports et de recherches sur le crime organisé, la sécurité, le terrorisme, les migrations et la cybergouvernance au Maghreb et au Sahel. Il a notamment collaboré avec les Nations unies (UNDP, UNDOC, UNCTED), le Centre de recherche en développement international (CRDI) et des organisations de la société civile au Maghreb et au Sahel. Raouf Farrah fait partie de plusieurs réseaux internationaux et intervient régulièrement dans les médias pour commenter les développements régionaux. Il mène présentement une recherche sur l’état des lieux du crime organisé au Sahel pour le compte de GITOC (mai 2019).

Adib Bencherif est un doctorant de l’École d’études politiques de l'Université d'Ottawa. Sa thèse met l'emphase sur une étude comparée des récits des élites touarègues au Mali et au Niger. Chercheur associé au Centre interdisciplinaire sur l'Afrique et le Moyen-Orient (CIRAM) de l'Université Laval et au Centre Francopaix de la Chaire Raoul-Dandurand (UQAM), il a été doctorant invité au Centre d’études et de recherches internationales de l’Université de Montréal à l’automne 2018 et consultant pour Avocats sans frontières Canada dans le dossier de la réconciliation malienne d’octobre 2017 à avril 2018. Il a publié nombreux articles dans des revues à comité de lecture à l’instar de Glocalism, Mediterranean Politics, Terrorism and Political Violence et Politique africaine.

clockCreated with Sketch.Date / heure

mardi 23 avril 2019
12 h 30 à 13 h 45

pinCreated with Sketch.Lieu

UQAM - Pavillon Hubert-Aquin (A)
A-2830
400, rue Sainte-Catherine Est
Montréal (QC)

dollarSignCreated with Sketch.Prix

Gratuit

Entrée libre

personCreated with Sketch.Renseignements

Mots-clés

  • Recherche
  • Niger
  • Mali
  • Extrême sud de l'Algérie
  • Espace sahélo-saharien
  • Criminalité
  • Terrorisme
  • Crime-terror nexus

Groupes

  • Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques
  • Département de science politique