• Conférence

Conférence sur l'ordre des mots en français ancien par Pierre Larrivée

Pierre Larrivée, professeur à l'Université de Caen Normandie, donnera une communication le mercredi 20 février 2019 de 12h45 à 13h45 au Pavillon De-Sève, à la salle DS-3470, au Département de linguistique à l’UQAM. Café offert. Tous sont bienvenus!

Titre : Nouvelles perspectives sur l'ordre des mots en français ancien.

Résumé :

L’histoire du français est marquée par l’évolution de l’ordre des mots de la proposition. Ces évolutions comprennent la perte de la construction des verbes en seconde position (Tobler 1875, Mussafia 1888, Thurneysen 1892, Foulet 1919, Price 1971, Skårup 1975, Adams 1987, Roberts 1993, Vance 1997, Prévost 2011, Rouveret 2004, Labelle 2007, Prévost 2012, Zimmermann 2014, Poletto 2014, Wolfe 2018, entre beaucoup d’autres). Cette construction s’associerait à des valeurs informationnelles, qui caractériseraient le syntagme s’antéposant au verbe, celle d’information ancienne s’attachant au complément por ce dans l’exemple suivant.

(1) et por ce fu il jugié que ... (1207, Arrêts de l’échiquier de Normandie)

Les études quantitatives de la valeur informationnelle des compléments préverbaux des constructions V2 en français ancien restent rares (Radwan 2011, Ingham et Larrivée 2015, Ingham 2018). En outre, elles donnent des résultats contrastés. La raison en est pour partie l’absence de consensus concernant l’identification des notions informationnelles. Une étude récente (Zimmermann 2016) suppose que les compléments initiaux sont des Focus, représentant de l’information nouvelle. Or, d’une part, cette analyse ne rend pas compte des compléments à valeur informationnelle nouvelle qui ne peuvent être analysés comme Focus (Bardagil-Mas 2012), ni des nombreux cas d’expressions anaphoriques (1). Ces cas amènent de nombreux auteurs à envisager l’ancien français comme une langue à topique initial (Venneman 1974, Rinke et Meisel 2009, Mensching 2012). Enfin, si Ingham (2018) établit une répartition entre Topique et Focus d’une part et expression ou non-expression du sujet dans un corpus de romans, la même distribution complémentaire ne se retrouve pas dans tous les types de texte.
Le but de cette présentation est de fournir une analyse quantitative de la valeur informationnelle des syntagmes préverbaux de la construction V2, et une démonstration de ce que la perte de cette valeur informationnelle mène à la perte de la construction elle-même. Le corpus utilisé est un corpus original (Flan+) de données légales d’une même région (la Normandie), contenant trois types de textes légaux (coutumiers, assises, enquêtes), distribués sur la période 1150-1450. La méthode consiste à extraire les constructions V2, où le verbe suivi du sujet exprimé est précédé par un ou plusieurs syntagmes. Toutes les occurrences de compléments initiaux dans des constructions V2 sont analysées pour leur valeur d’information nouvelle ou d’information ancienne. L’information ancienne est représentée par les compléments explicitement mentionnés précédemment, les syntagmes anaphoriques (comme en (1)) et les expressions qui sont inférables du contexte antécédent ; l’information nouvelle concerne les compléments qui n’ont pas d’antécédent explicite ou inférable.
L’analyse de la valeur informationnelle des compléments dans les constructions V2 du corpus Flan+ montre qu’ils ont une valeur catégorique d’information ancienne jusqu’en 1236. Cette évolution est corrélée avec la disparition de V2 comme construction productive, ainsi que le montrent à partir de cette date les occurrences formulaires émergentes de la construction. La conclusion du travail est que la disparition de V2 comme construction productive est due à la perte de la valeur informationnelle catégorique des compléments préverbaux. Un ensemble de prédictions suivent cette relation apparemment causale, qui sont explorées dans cette présentation. Autrement dit, c’est parce que V2 a pour rôle la mise en valeur d’une valeur informationnelle que la perte d’une valeur informationnelle catégorique réduirait la motivation de son usage et amorce son déclin.

clockCreated with Sketch.Date / heure

mercredi 20 février 2019
12 h 45 à 13 h 45

pinCreated with Sketch.Lieu

UQAM - Pavillon J.-A.-DeSève (DS)
DS-3470
320, rue Sainte-Catherine Est
Montréal (QC) H2X 1L7

personCreated with Sketch.Renseignements

Mots-clés

  • Recherche
  • français
  • linguistique historique
  • Linguistique
  • Grammaire
  • ancien français

Groupes

  • Département de linguistique