Les multiples défis des JO de Tokyo

Quand la géopolitique se mêle des grands évènements sportifs

Les Jeux olympiques d'été devraient débuter le 24 juillet 2020 à Tokyo, dans un contexte particulier. En effet, la propagation du Covid-19 inquiète tout particulièrement la communauté internationale. Alors que les Jeux olympiques modernes, qui remontent à 1896, n’ont été annulés qu’en temps de guerre, la tenue de la plus grande compétition sportive mondiale est aujourd'hui menacée. À ce jour, plusieurs évènements sportifs ont déjà dû être reportés, les compétitions à huis clos se multiplient dans le monde entier, et l'annulation ou le report des Jeux ont déjà évoqués.

Aux risques liés au coronavirus s'ajoutent la question du climat - la saison des typhons avait fortement perturbé la coupe du monde de rugby à l'automne dernier, les Jeux olympiques pourraient particulièrement souffrir des chaleurs accablantes connues pour frapper la capitale japonaise durant l'été - et les problématiques de dopage - en 2019, l'Agence mondiale antidopage (AMA) avait condamné la Russie à quatre ans d'exclusion des Jeux olympiques et de tout championnat du monde.

Le chemin vers les Jeux olympiques est donc loin d'être un long fleuve tranquille..

Lors de cette midi-conférence, Yann Roche, président de l'Observatoire de géopolitique de la Chaire Raoul-Dandurand, professeur de géographie et spécialiste de la géopolitique du sport et de l'Asie, décortiquera donc les multiples défis, tensions et enjeux géopolitiques auxquels va devoir faire face le Japon à l'aube des Jeux d'été de 2020. Cet évènement sera animé par Mylène de Repentigny-Corbeil, chercheure en résidence à l'Observatoire de géopolitique.

Entrée libre.

Événement facebookchevronRightCreated with Sketch.

clockCreated with Sketch.Date / heure

mercredi 8 avril 2020
12 h 30 à 13 h 45

pinCreated with Sketch.Lieu

UQAM - Pavillon Hubert-Aquin (A)
400, rue Sainte-Catherine Est
Montréal (QC)

dollarSignCreated with Sketch.Prix

Gratuit

Mots-clés

Groupes